Skip to content

Avoir un cheval chez soi

Rêve pour beaucoup, réalité pour certains. Comment accueillir un cheval chez soi ? Fort de bientôt 20 ans d'expérience, nous vous donnerons dans cet article toutes les conseils pour y parvenir ainsi que les choses à savoir avant de se lancer dans cette aventure.

chevaux-chevres

Pourquoi un cheval ?

Et pourquoi pas des lapins, un chat ou un chien, des poules, des chèvres ou des moutons… Cette question peut paraître assez bête me direz-vous mais il incombe de se la poser avant de prendre une décision.

- Si c'est pour avoir un animal de compagnie ou pour offrir, réfléchissez si le cheval est bien adapté à la situation et à la personne à qui il est destiné. Un animal plus petit peut parfois être mieux adapté, notamment pour les enfants.

- Si c'est pour entretenir votre terrain, réfléchissez si le cheval est approprié ou si des chèvres ou des moutons ne conviennent pas mieux à votre terrain en pente ou à votre verger.

- Si en revanche vous souhaitez faire de l'équitation, ou que votre terrain est adapté à un ou plusieurs chevaux, n'hésitez pas, le cheval est un animal charmant, docile et gracieux qui vous séduira tant par sa beauté que par sa gentillesse.

Un cheval chez moi, est-ce possible ?

Un cheval, c'est un être vivant, qui doit être bien traité et vivre dans des conditions décentes. C'est également une responsabilité. Donc si vous souhaitez avoir un cheval chez vous, il faudra notamment pouvoir lui offrir de bonnes conditions et veiller à ce qu'elles ne se dégradent pas. Voyons donc ce que votre cheval aimerait trouver chez vous :

1. De la place / un terrain

L'idéal en surface d'herbe étant d'un hectare pour un cheval, plusieurs milliers de mètres carrés peuvent suffire à condition de compléter sa ration d'herbe avec du foin. Un box suffisamment grand, un abri ou une stabulation seront également les bienvenus notamment pour l'abriter des fortes chaleurs et des intempéries. Le cheval craint plus l'humidité que le froid. Un box sans pâture ne convient que aux cavaliers capables d'assurer les soins et de sortir leur cheval tous les jours !

2. Un peu de temps

Ne serait-ce que pour veiller sur sa santé, effectuer les soins et vérifier régulièrement l'état des clôture, votre cheval appréciera vos visites. Vous pouvez également en profiter pour lui faire un brin de toilette ou si vous pratiquez l'équitation pour le monter.

3. Un peu de connaissances

Par ce qu'il serait regrettable de commettre une erreur grave ou de ne pas se faire respecter, un minimum de connaissances et de pratique avec un cheval est fort souhaité. Vous vous faciliterez ainsi la vie à tous les deux.

4. Un peu d'argent

Par ce que un cheval à besoin de manger et d'avoir quelques soins, il ne faut pas négliger cet aspect des choses. Nous verrons plus bas ce que peut coûter l'entretient d'un cheval et qu'il faut en tenir compte avant de l'acheter.

 

Si vous avez la possibilité de réunir toutes ces conditions pour votre cheval, alors n'hésitez pas. Le cheval vous comblera.

Si en revanche vous ne pouvez pas les satisfaire, il y a toujours la possibilité de mettre son cheval chez quelqu'un d'autre ou dans un centre équestre, voir de s'occuper du cheval d'une autre personne.

3-tetes-chevaux

Bien choisir son cheval

Choisir son cheval est un élément crucial. Il incombe de faire ici le bon choix au risque d'avoir des regrets ou des mauvaises surprises. C'est principalement en fonction de se que vous souhaitez faire avec votre cheval et de votre expérience qu'il faut le choisir.

Ne prenez pas un poulain ou un jeune cheval si vous n'y entendez rien en éducation. Inutile de prendre un cheval de haut niveau pour entretenir sa pâture, un cheval à la retraite peut par exemple amplement suffire. Privilégiez un cheval de selle pour le loisir ou le sport, pourquoi pas un poney pour les enfants... Les situations sont si variées qu'il est important de bien prendre son temps, de rencontrer et d'essayer le cas échéant un cheval avant de se décider.

Combien coûte un cheval ?

Le prix d'achat

Celui-ci varie généralement entre quelques centaines d'euros pour un poulain dit "sans papiers" à plusieurs milliers voir dizaine de milliers d'euros pour un cheval de sport dit "pleins papiers". Entre les deux il y a les chevaux de loisirs, de traits et les poneys. Le prix varie également en fonction de ce que le cheval sait ou a appris et de son âge.

A moins de trouver un cheval à donner ou d'en récupérer un via une association, comptez entre 1000 € et 2500 € pour un cheval de loisir débourré (apte à être monté).

Le matériel de base

Il s'agit du matériel de clôture, de l'électrificateur, de la brouette, des outils d'écurie, de la boite de pansage, du licol avec sa longe, de l'abreuvoir… Tout cela à un coût et dépendra de l'endroit où vous l'achèterez. Prenez votre temps et comparez avant d'acheter. Pensez également au matériel d'occasion !

Le matériel spécifique à l'équitation

Dans ce cas il faut compter la tenue du cavalier (casque, pantalon, bottes ou chaussures…) et l'équipement du cheval (selle, bridon, couverture, protections…). Celui-ci n'est généralement pas donné, surtout en neuf, mais il est parfois possible de trouver de bonnes occasions de même que l'on n'est pas obligé d'acheter tout en même temps.

L'entretien du cheval

La question du prix de l'entretien d'un cheval revient souvent et c'est pour cette raison que je vais tenter d'être assez précise. Commençons par :

- la nourriture : un cheval au pré peut ne consommer que de l'herbe. Si en revanche il y un manque d'herbe ou que l'hiver est rigoureux, il faudra compléter sa ration avec du foin. Comptez plus ou moins une grosse balle de foin d'environ 300 kg par cheval par mois (+ s'il fait fort froid). Le foin coûtant environ 30 à 40 € la balle, il ne vous reste plus qu'à faire le calcul en fonction du nombre de mois que vous pensez nourrir et le nombre de chevaux. Les céréales et mueslis ne sont pas indispensables et peuvent être donné en seule récompense après le travail.

- la litière : que vous utilisiez de la paille ou de la sciure ou tout autre litière, cela rentre également dans le budget. Comptez environ 30 € pour une balle de paille de 300 kg. Celle-ci durera en fonction de vos habitudes de nettoyage, de la taille du box ou de l'abri et du nombre de chevaux.

Attention ! Le prix du foin et de la paille varient en fonction des régions et des années. Dans certaines régions il faut parfois nourrir en période de sécheresse.

- les soins indispensables (maréchal et vermifuges) : il est important que votre cheval voit le maréchal régulièrement. Au minimum 2 fois par an pour un cheval au pré ne travaillant pas particulièrement. Un parage peut suffire et coûte environ 40 € par cheval, comptez 80 € pour un ferrage normal (dans ce cas il convient également de consulter le maréchal plus régulièrement). Les vermifuges aussi sont importants, à réaliser au minimum deux fois par an (printemps et automne). Pour cela rendez-vous chez votre vétérinaire ou en pharmacie et comptez +/- 20 € par vermifuge (ceux-ci étant généralement pour un cheval jusque 600kg). La vaccination n'est quand à elle pas obligatoire (sauf pour la compétition). Libre à vous de choisir de faire vacciner ou non votre cheval.

cheval-au-galop-dans-pre

Accueillir un cheval chez soi

C'est là souvent un moment de joie !

Mais avant d'en arriver là il faut bien avoir tout pensé et vérifié. Pensé aux clôtures, à l'abri, la litière, aux réserves de fourrage, à l'eau, qui s'occupe du cheval, à un éventuel compagnon… Et oui, les chevaux aiment vivre en groupe et il est fortement conseillé de ne pas laisser un cheval seul. Cet élément est à prendre en compte lorsqu'on souhaite accueillir un cheval chez soi. Pensé à avoir le numéro d'un vétérinaire, d'un maréchal ferrant, d'amis qui s'occupent de notre cheval en cas d'absence…

Une fois tout cela vérifié, vous pouvez accueillir votre cheval et le voir découvrir son nouvel environnement. Allez le voir régulièrement les premiers jours puis prenez votre rythme, vos habitudes, appelez le par son nom, caressez-le...

Veillez à ce qu'il ait toujours de l'eau propre et en quantité suffisante, qu'il ne soit pas blessé, qu'il n'y ait pas de dégâts de matériel dans son pré ou dans son box, qu'il n'ait pas accès aux réserves de fourrage...

Enfin profitez de la joie que cela procure de pouvoir admirer quotidiennement son cheval près de chez soi !

Que puis-je faire avec mon cheval ?

Pour les personnes pratiquant l'équitation, je n'aurais pas de grands conseils à donner car c'est une évidence que monter à cheval sera la réponse idéale. Qu'il s'agisse de loisir ou de sport, de western, d'équitation classique ou de randonnée, peu importe, l'important est que l'on y prenne du plaisir. On peut également pratiquer l'attelage avec son cheval.

Mais il est également possible de passer du temps avec lui juste en le brossant, de l'emmenant promener en main au bord d'un chemin, de le photographier, de lui apprendre quelques tours...

Pour les personnes ayant des enfants cela peut être l'occasion de faire découvrir le cheval, voir un petit tour sur son dos...

balade-a-cheval

Conclusion

J'espère par cet article avoir apporté des réponses aux éventuelles questions que vous pouviez vous poser. J'espère également avoir pu vous montrer qu'il est tout à fait possible d'avoir un cheval chez soi tout en prenant soin de faire attention à quelques points. Enfin j'espère avoir pu vous montrer qu'il est possible d'avoir un cheval chez soi de façon assez simple et pas trop chère non plus. J'espère que vous pourrez pour certains concrétiser votre rêve et n'hésitez pas à laisser un commentaire sur cet article s'il vous a plu, que vous avez des remarques ou des questions. A bientôt.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *