Skip to content

Les champignons

cepe-des-pins

Voilà plusieurs années déjà que nous nous intéressons à la cueillette des champignons. Découverts lors de nos promenades en forêt, nous avons eu envie de pouvoir rapporter un panier plein de bons champignons et de les manger. Mais cela ne se fait pas comme ça. Il faut être très prudent avec les champignons si on ne veut pas risquer l'intoxication, voir le décès.

C'est pourquoi nous avons commencé par nous renseigner sur internet. Nous avons notamment découvert le blog de Jean Michel Heffner, un passionné de champignons dans l'Héraut, où nous avons rapidement pu apprendre à reconnaître les bons champignons des mauvais. Nous avons également commandé son livre très bien fait pour l'avoir sous le coude lors de nos cueillettes.

Au fil du temps et devenant de plus en plus aguéris, nous avons effectivement ramené non pas un mais plusieurs paniers de champignons comestibles. Notre rêve s'était donc réalisé.

Il y en avait tellement que nous ne pouvions pas tous les manger frais. Nous avons donc décidés d'en faire sécher une partie. Cela s'est avéré être une excellente idée puisque nous en avons ainsi profité pendant encore de longs mois.

Aujourd'hui ayant déménagé et n'ayant plus autant le temps d'aller nous promener en forêt, nous ne dégustons plus de girolles, cèpes, pieds de moutons… et autres de ces délicieux chapignons, mais nous avons la chance d'avoir une grande pâture où poussent notamment des rosés de prés, des pieds bleus, des marasme, des coulemelles et certaines variétés de bolets. Nous en récoltons chaque année lorsque la pluie est au rendez-vous et si la quantité le permet, les sèchons ou les mettons en bocaux.

Place maintenant aux photos ! Et n'hésitez pas vous aussi à vous intéresser aux champignons, c'est tellement bon et quel plaisir d'aller les cueillir soi-même. Attention cependant à être prudent et rigoureux !